Retrouvez toute l’actualité Espaces Paysagers

Nouvelle construction – les pièges à éviter pour l’aménagement des extérieurs

Nouvelle construction – les pièges à éviter pour l’aménagement des extérieurs

En effet, votre terrasse ou votre jardin est un endroit convivial et agréable, qui fait le charme de votre maison. Et souvent, vous souhaitez passer à l’action le plus rapidement possible pour agencer cet espace tant désiré.

Pourtant, cette hâte peut s’avérer désastreuse si vous n’anticipez pas certains pièges dans lesquels vous pouvez tomber et amenant ainsi à un aménagement que au final ne vous conviendra pas. Afin de vous éviter des désagréments inutiles, voici les 5 erreurs à éviter pour un aménagement extérieur optimal.

1. Ne pas faire de plan

Lors de la construction de sa maison, pour garantir la bonne conformité et le bon aménagement intérieur nous faisons appel à un architecte. Pourquoi ne pas le faire également pour votre jardin en faisant appel à un paysagiste ?

Grâce à cette étape de conception avec des plans 3D pour pouvoir vous protéger dans votre futur jardin, nous pourrons ainsi établir un budget global, non seulement pour l’aménagement, mais également pour l’entretien à venir.

2. Ne pas protéger son crépis

Il est tout à fait possible d’intervenir pour les travaux dans votre jardin après la réalisation du crépis pour les façades de votre maison, néanmoins quelques précautions sont à prendre pour conserver son bon état. En effet, ce crépis reste « fragile » face aux aléas de son environnement, notamment lorsqu’il pleut sur la terre alentours. Des projections boueuses peuvent venir ternir l’éclat de votre crépis, et ces tâches si elles ne sont pas nettoyées rapidement peuvent s’incruster en profondeur et ne pas ressortir. Autant dire que cela serait frustrant de refaire sa façade pour des raisons de tâches.

Pour cela, pensez à l’installation de bande de propreté en pourtour de la maison, ou à l’installation de lisse de protection.

3. Des remblais non adaptés

Dans le cadre d’une nouvelle construction, le remblai fait, tout comme le déblai, partie des travaux de terrassement. Mais n’est pas considéré comme bon tout matériaux de remblai, selon les aménagements ultérieurs que vous souhaitez réaliser. Assurez vous donc de faire mettre en place le bon remblai, au bon endroit dès que possible, ce qui vous permettra d’économiser sur des coûts ultérieurs de reprise.

4. Ne pas anticiper les travaux 

Une fois l’intérieur fini, le budget restant pour les extérieurs peut s’avérer limité. Mais en réfléchissant à l’avance aux différents aménagements que l’on souhaite voir dans 1, 3, 5 ans ou plus (un éclairage de jardin, une piscine, …), il peut être possible d’éviter des surcoûts en anticipant certains travaux.

5. Aller trop vite 

S’installer dans une maison neuve et voir ses extérieurs nus, cela est évidemment peu agréable. Mais pour autant il n’est pas question de se précipiter. Le jardin est une pièce supplémentaire de vie et il est important de l’aménager de manière réfléchie et sur le long terme.

 

En conclusion

Vous voilà maintenant avec les premières clés de réussite pour l’aménagement des espaces extérieurs de votre nouvelle habitation. Notre dernier conseil est de vous faire accompagner par un paysagiste qualifié. Vous pouvez faire appel à un bureau d’études paysagères qui vous établira une conception de jardin optimisée et que vous pourrez réaliser vous-même. Ou vous pouvez faire appel à nos services : nous étudierons ensemble votre projet en élaborant un plan d’aménagement global et en définissant ensuite le budget et les phases de travaux. Faire confiance à un professionnel vous permettra de réaliser votre entrée paysagère, votre terrasse ou encore votre piscine de façon pérenne, en harmonie avec votre maison et dans un budget maitrisé.