Retrouvez toute l’actualité Espaces Paysagers

Sauvez les bulbes que vous n’avez pas plantés à l’automne

Comme beaucoup, les promotions d’automne sur les bulbes de printemps vous ont fait rêver. Vous voyiez déjà une rivière ondulante de tulipes dans votre jardin, des touffes de narcisses au pied des arbres, ou bien des petites bordures colorées pour accueillir le printemps… Malheureusement, vous n’avez pas eu le temps de les planter. La météo n’a pas été clémente cette année et peut-être a-t-il été plus sage de garder vos bulbes à l’abri. Mais maintenant, vous voyez les bourgeons en sortir ! Ne paniquez pas. Avec du terreau enrichi, des gravillons, de la mousse de sphaigne et de jolis pots percés au fond, vous allez pouvoir les mettre à profit. Suivez ces quelques astuces qui vous permettront de sauver votre stock de bulbes.

En pots apparents pour une allée fleurie
Il n’est plus question de mettre en terre vos nombreux bulbes, qui ont sagement attendu depuis l’automne. En raison de l’humidité et du froid, la pleine terre n’est désormais plus indiquée : ce serait beaucoup de travail pour un résultat qui ne serait vraiment pas à la hauteur. Optez donc pour les pots.

Choisissez des contenants en plastique si vous installez vos pots en pleine terre, ou des pots plus décoratifs mais non gélifs si vous décidez de les garder apparents lorsqu’il ne fait pas trop froid.

Le support de culture va être le secret de votre réussite. Achetez un terreau léger, sans tourbe si possible, car elle devient rare et sa récolte mutile des milieux humides à l’écosystème complexe et fragile.Les bulbes ont besoin d’avoir leur base au sec, là où sortent les racines sur le plateau. Commencez donc par mettre une bonne couche de gravillons dans le fond du pot, d’une épaisseur équivalente à la longueur de votre petit doigt. Vérifiez que le drainage est efficace, car l’eau doit s’écouler très vite.

La culture hors sol
Si vous êtes vraiment pressé, vous pouvez faire quelques pots dans des vases comme on le fait pour Noël. Disposez une bonne épaisseur de gravillons ou de tout petits galets dans le fond du vase, pour garder un bon drainage. Sinon, vous risquez de voir la pourriture s’inviter. Posez les bulbes côte à côte sur les gravillons. et agrémentez de mousse de sphaigne pour une jolie décoration. Arrosez avec un brumisateur pour donner un peu de fraîcheur, afin que les bulbes et les racines ne se dessèchent pas.

La mise en terre
Si vous avez mis vos bulbes dans des pots de plastique, vous pouvez aussi les enterrer, à condition de bien vérifier qu’il n’y a pas trop d’eau dans la terre. Si tel est le cas, installez un hérisson de gravats ou de graviers sur lequel vous installerez vos potées. Recouvrez-le de terre juste en dessous du bord supérieur du pot. Vous pouvez aussi le recouvrir avec des écorces de pin.

L’entretien
Pour que vos bulbes puissent stocker des forces et former une nouvelle fleur pour l’année prochaine, enlevez le pistil central des tulipes lorsque les pétales tombent. Il suffit de le casser net au ras de la tige avec les mains. Ainsi, aucune graine ne se formera, ce qui épuiserait inutilement le bulbe.